Testeur de Bobine d’Allumage-Alimentation Bobine Optimale

20/08/22

Alimentation Bobine Optimale



Pour optimiser la tension d'alimentation à la borne + de la bobine, on s'affranchit des pertes ohmiques dûes

-au faisceau

-au Neiman, déchargeant au passage celui-ci d'un courant d'environ 3A.




Concrétement on gagne environ 1V, la bobine étant maintenant alimentée par le + batterie,
directement connecté à la borne de sortie de l'alternateur.

Cas concret avec la cablage d'origine: quand le + bobine est à 12.5V, la batterie/alternanteur est à 13.4V.

Testeur de Bobine d’Allumage



Un nouveau testeur, sans Arduino mais avec le célèbre circuit 555






12/4/22

L'IGBT indiqué étant obsolete, le remplacer par FGP3040 ou ISL9V5036.

Ajouté une capa 1000µF/16V sur le +5V, anti-parasite necessaire pour les bobines de 1 à 0.2 ohm.

25 Janvier 2020  Toutes les bobines de 5 à 0,2 ohms sont testables avec cette version.

7 Juillet 2016 Une nouvelle version avec un Arduino Nano remplace celle avec Pic.Un potard, en option, de valeur quelconque (disons 1000 ohms à 1 Megohms ) permet de de faire varier le régime qui, sans potard est fixé à 6000t/mn, 4 cylindres, 4 temps.

Il permet de vérifier si la bobine fonctionne et aussi de faire un test d’endurance en le laissant brancher assez longtemps pour que la bobine chauffant, une éventuelle panne se produise dans ces conditions.

On sait en effet que la fonte du vernis d’isolation sur les bobinages peut se traduire par une panne à chaud uniquement.

On peut connecter toutes les bobines, 6V, 12V, y compris celles dites  "électroniques" (de résistance comprises entre 0.2 ohm et 1 ohm).







Et une réalisation "de luxe" par Christian qui a conçu cette alimentation secteur et complété le banc avec un compte-tours...

Attention: si l'on utilise un éclateur à l'air libre, enfermer le Nano dans une boite métallique reliée à la masse de l'alimentation





Le programme (sketch dans le jargon Arduino) est très simple :

LOGICIEL












Version avec Pic

L’ensemble est à alimenter par une batterie.

Les 3 pinces croco sont connectées respectivement comme suit :

1--Sur le +6V ou 12V : fil rouge. Pour une batterie de 6V, shunter la diode D de protection.

2--Sur le - bobine , souvent repéré RUP pour le fil allant au rupteur. Cette borne peut alimenter aussi le compte tours qui peut rester connecté : fil vert.

3--Sur une masse : fil noir.

SCHEMA

l’IGBT se trouve par exemple chez Conrad http://www.conrad.fr/ce/fr/product/...

Le microcontroleur Pic 16F628 ou 628A porte sa patte 18 à +5V pendant 3 millisecondes, ce qui fait passer le courant dans la bobine. Puis il coupe pendant 2 millisecondes, générant l’étincelle. Le ratio 3/5 correspond à un dwell de 60% (54° pour un 4 cylindres).

Le logiciel est vraiment très simple, composé de moins de 30 instructions en assembleur.

Il suffit de programmer le Pic avec le fichier .HEX fourni.

Je peux le faire pour ceux qui n’auraient pas de programmateur.

Il y a tellement peu de composants que le circuit se réalise par soudure point à point sur un morceau de plaque à trous.

L’IGBT est collé à l’epoxy sur un morceau de cuivre, ici du circuit imprimé, pour faciliter son refroidissement.

LOGICIEL

Logiciel Testeur de Bobine

 


Forum